Six Flags Great Adventure – Aventure de Noël (Critique)

Hé bien !

Cela fait longtemps que je n’ai pas écrit d’article, et il est vrai que j’ai été inactif dans ces endroits dernièrement, alors je suppose que la plupart d’entre vous ne me connaîtront pas. Je me présente, je suis Paio mais vous pouvez m’appeler Aleix.

Après les présentations, aujourd’hui je veux faire un bilan de ma première aventure seule dans un parc étranger !

Je t’ai mis en situation. Pour des raisons personnelles, j’ai été de 1 à 9 à New York avec toute la famille. Je savais déjà que si un jour ce cas se produisait, je profiterais de l’occasion pour visiter ce grand parc où je voulais aller, et étant donné le cas, c’est ce que j’ai fait.

Il y a un problème ?

  1. Personne de ma famille ne voulait m’accompagner et ils ont passé la journée en ville avec des amis new-yorkais.
  2. Des amis new-yorkais n’ont pas pu m’emmener ou m’accompagner pour des raisons personnelles.
  3. Le bus direct NYC – SFGA n’est disponible que d’avril à octobre.
  4. J’ai oublié à la maison tout ce que j’avais prévu pour aller au parc.

J’ai donc dû me rendre seul au parc, en transports en commun, sans aucun transport direct et avoir à refaire tout le guide avec le mobile et le Wi-Fi de l’hôtel (qui allait aux trompicones), dans une ville immense et totalement inconnue. Tout un défi pour moi.

Comment se rendre au Parc sans navette

Si vous êtes dans ma situation, il y a un moyen facile d’aller au parc, mais ce n’est pas si économique (j’ai dû en profiter).

Dans mon cas, je me suis levé tôt, à 7 heures (le parc a ouvert à une heure de l’après-midi), je me suis préparé, j’ai pris le petit déjeuner et à 08:34 j’ai pris la ligne de métro RED 1/2/3 à l’arrêt le plus proche de l’hôtel, le Westside 96th Street vers Downtown, pour descendre pas plus ni moins à Times Square 42 Street. (Le nombre d’arrêts dépend du train que vous prenez : 1, 2 ou 3).

Une fois dans la rue et après avoir été fasciné par tous les écrans et les lumières de ce lieu particulier, j’ai marché jusqu’au terminal d’autobus de l’Autorité portuaire. Là, j’ai dû prendre le bus 139 pour LAKEWOOD via FREEHOLD CENTRE, qui est parti à 09:30.

J’ai dû acheter un billet aller-retour pour le Freehold Centre, ce qui était difficile car les distributeurs automatiques où vous pouvez acheter des billets de NJ Transit n’ont pas le nom Freehold Centre et les stands d’information numérique ne sont pas utiles dans ce cas.

À la fin, j’ai découvert que le billet que je dois acheter est l’aller-retour à Freehold Boro qui coûte 32 $.

Je suis arrivé en pleine propriété à 10h40 du matin, il me restait plus de deux heures pour l’ouverture du parc, alors j’ai décidé d’aller me promener en ville, prendre quelques bonnes crêpes pour le petit déjeuner et à 12h20 j’ai contacté un UBER pour aller au parc.

L’option Uber est TRES recommandable dans ce cas, car le service est excellent, le prix est beaucoup plus bas (30 $ aller-retour contre 60 à 80 $ par trajet en TAXI) et les chauffeurs sont parmi les plus beaux et les plus ponctuels.

Le parc

Un très beau parc et TRES grande extension. C’est un plaisir de s’y promener tranquillement, d’autant plus à cette période de l’année que tous les arbres sont décorés de lumières de Noël et qu’à la tombée de la nuit, ils sont pratiquement le seul éclairage qui existe. Notez également que le parc est entouré d’arbres et possède un lac juste à côté.

 

  • Recommandations

 

– Utilisez la carte. Il y a des endroits du parc qui sont un peu labyrinthiques.

– Profitez de la matinée car elle est absolument VIDE. (Le soir-nuit, il se remplit davantage).

– La nourriture que l’on vous sert est la restauration rapide typique et vous ne pouvez pas entrer dans la nourriture de l’extérieur, faire un contrôle presque comme l’aéroport. C’est une bonne option le panier avec 2 hot-dogs et frites pour 11 $ env.

– Utilisez une file d’attente unique si disponible.

– Visitez tous les sous-verres qui ont besoin de casiers lorsque vous louez l’un d’entre eux.

 

  • Points en faveur :

 

– Le parc possède de nombreux points de chauffage, il est plein de feux de cheminée naturels où vous pouvez vous asseoir sur un banc, vous réchauffer et même cuisiner de la guimauve.

– Effet de neige à l’entrée du parc et sur la rue Main.

– De la musique de Noël jouant en fond sonore dans tout le parc à tout moment.

Comme curiosité, il y a une zone qui, la nuit, fait un chemin entouré de sapins éclairés par des lumières orange. Dans celui-ci vous trouverez différentes explications des festivités comme Noël, Hanoukka, Hanoukka….

Points contre :

– Le parc réduit sa taille pendant la saison hivernale, fermant les zones de la Plaza de Carnaval et du Royaume d’Or.

Oui amis oui, les régions où vous pouvez trouver des attractions telles que Kingda Ka, El Toro, Bizarro ou Zumanjaro.

– Le pavage du parc est en mauvais état à plus d’un endroit. Attention, depuis que j’ai trébuché quelques fois.

– Pour grimper certains sous-bocks, vous devez laisser vos sacs à dos dans des casiers qui coûtent 1$ / 2 heures.                         

Exemples : JOKER, Nitro, Green Lantern.

– Le parc, à cette époque de l’année, produit la moitié d’un demi-gaz. Lorsque l’afflux de personnes augmente, les files d’attente s’allongent.

Revue des attractions

 

  • Superman : vol ultime

 

Mon premier dessous de verre volant ! Elle était l’une de celles qui voulaient le plus se moquer et elle ne m’a pas vraiment déçu.

J’avais entendu dire que le format Superman Flying est l’un des pires mais personnellement je l’ai trouvé très doux et agréable. Des sensations très basiques mais surprenantes à la fois, d’être un design qui m’est inconnu.

 

  • Lanterne verte

 

Mon premier StandUp Coaster ! Au début de la journée, c’était fermé et j’ai eu peur de rater un autre des crédits importants mais ils l’ont ouvert avant la tombée de la nuit.

J’avais aussi entendu de mauvaises critiques à l’égard de ce dessous de verre, à savoir si c’était douloureux. À mon avis, ce n’était pas douloureux du tout à aucun moment et je n’ai pas souffert de choc ou de vibrations gênantes ou douloureuses comme je l’ai fait dans d’autres montagnes russes. C’est tout simplement très intense et les forces G sont beaucoup plus perceptibles, un point qui dépend de la personne, il peut aimer plus ou moins.

 

  • JOKER

 

Et encore une fois… Mon premier dessous de verre 4-D !

Ils ont dû le fermer plus d’une fois dans la journée, mais j’ai quand même pu le refaire, ce dessous de verre est une joie ! Un de mes préférés dans tout le parc. Un dessous de verre intense, avec des investissements particuliers, des coups et des rebondissements inattendus…. Tu ne peux pas t’empêcher de rire. Arrêt OBLIGATOIRE.

 

  • HARLEY QUINN Train fou

 

Dessous de verre familial à deux cycles. Intensité et sensations très douces. C’est quand même un crédit intéressant et très agréable pour les petits de la maison.

 

  • Skull Montagne

 

Dessous de verre intérieur de la famille Dark. Thème extérieur rappelant l’île du crâne de King Kong et un intérieur complètement sombre. Ses années sont remarquables et il m’a rappelé des dessous de verre comme l’Eurosat d’Europa Park ou le Temple of the Night Hawk de Phantasialand, aujourd’hui décédé.

Par curiosité, la nuit, la façade est entièrement éclairée par des lumières roses.

 

  • Chemin de fer de chemin de fer de route

 

Un gamin à deux temps. Ce n’est pas vraiment un mystère.

L’opératrice m’a regardé d’un drôle d’air quand je suis monté sur ce dessous de verre de petits enfants… mais c’est un crédit !

 

  • Batman : Le manège

 

Célèbre clone inversé. Je garde personnellement celle qu’on a trouvée au Warner. Celui-ci vibrait plus que d’habitude.

 

  • LE Dark KNIGHT Dark Coaster

 

Probablement le crédit le plus thématique de tout le parc. Il a un pré-spectacle tout à fait acceptable et dans le même dessous de verre on trouve beaucoup d’éléments décoratifs et interactifs, avec un peu de peur inclus. Pourtant, ce sont les montagnes russes qui m’ont donné le moins de sensations.

 

  • NITRO

 

Hypercoaster de Bolliger & Mabillard que j’ai apprécié au premier rang. Mes attentes à l’égard de ce dessous de verre étaient élevées et il les a comblées, sauf en matière de sensations Air-time. C’est un grand huit impressionnant, avec un bon dénivelé et quelques camelbacks. Vous pouvez encore sentir les années. A mon goût, il est en deuxième position devant Silver Star et derrière Shambhala.

 

  • Le Twister

 

Top-Spin avec un très mauvais cycle. Je doute qu’il atteigne la minute de durée, donne juste un tour avec la gondole fixe, un tour avec la gondole lâche, tournant sur son axe et se termine avec l’extrémité typique de ce type d’attractions.

Par curiosité, il est entièrement sponsorisé par la marque de chocolat et bonbons Twix.

 

  • JUSTICE LEAGUE : Bataille pour Metropolis

 

Un Dark Ride 4D interactif de tir et de compétition entre téléspectateurs. Le but est de mettre fin au Joker, Lex Luthor et leurs sbires.

Si je ne me trompe pas, vous êtes dans un grand nombre de parcs Six Flags. C’est l’une des attractions les plus décoratives et vous raconte une histoire avec un argument assez acceptable. Bon Dark Ride.

Fin de l’aventure !

C’est tout ce que je peux dire. Je pourrais vous expliquer tout le chemin du retour, mais c’est exactement la même chose que la voie à suivre, alors je ne vais plus rouler.

J’ai quitté le parc une heure avant sa fermeture pour ne pas arriver si tard à New York, mais cela m’a quand même donné le temps de visiter l’essentiel du parc, de répéter mes coups de cœur et de le parcourir tranquillement. Ce fut une bonne expérience et j’ai de très bons souvenirs de cet endroit, où je devrai revenir tôt ou tard.

J’espère que vous avez aimé ma critique et surtout qu’elle sert d’exemple ou d’aide si jamais vous vous trouvez dans ma situation. Si vous avez des doutes ou des questions, je serai heureux de les lire et d’y répondre dans les commentaires.

Related Post