Sendaviva a renouvelé Zoom printing World’ pour offrir à ses visiteurs une activité interactive avec des animaux nouveaux et spectaculaires, qui feront le tour de l’installation en escalade et en vol ou en courant parmi les visiteurs. Au cours de l’examen par cinq groupes différents d’animaux qui habitent la planète entière, des mammifères aux oiseaux, reptiles, insectes et arachnides, les visiteurs découvriront les secrets et les curiosités d’une vingtaine de spécimens avec lesquels ils peuvent interagir étroitement, comme un coati, un kinkajou, un serpent à maïs, un dragon barbu ou des insectes bâton et feuille.

Pendant environ 40 minutes, dans un scénario qui recrée une jungle luxuriante, les visiteurs parcourront les cinq continents à travers différentes espèces, tout en découvrant les animaux les plus curieux et spéciaux.

Ce qu’il faut voir

Ainsi, pendant l’activité, vous pouvez voir des mammifères différents et sympathiques, qui montrent certaines de leurs compétences. Le kinkajou ou l’ours à miel grimpe le long d’une branche pour atteindre une ruche, la suricata et le manteau parcourent la scène et le tatou à trois bandes attire l’attention quand il devient un ballon quand il se sent menacé. Vous pouvez aussi voir une mouffette, un lémurien ou un chinchilla, le mammifère le plus doux et le plus actif du monde.

Zaida Pérez Buendía joue avec un manteau, un des animaux curieux présentés dans Mundo Zoorprendente.

Dans le groupe d’oiseaux, l’ara bleu et l’ara jaune survolent les peuplements, qui sont également détachés par une corde jusqu’à ce qu’ils atteignent une noix et réussissent à la casser. Un yaco ou un perroquet gris vole aussi sur la scène.

Les reptiles sont divisés entre ceux qui ont des pattes et ceux qui n’en ont pas. A quatre pattes, vous pouvez voir et toucher un gecko léopard, dont les taches ressemblent à celles de certains félins, ou un dragon barbu. Les serpents forment le groupe de reptiles sans pattes, observant pendant l’activité un serpent à maïs ou une boule de python qui, en conséquence de sa timidité, s’enroule sur lui-même en se collant la tête au centre et devient une sorte de boule.

Tania Paniagua Ayala tient un serpent à maïs et Zaida Perez Buendía une copie de python ball.

On a aussi le temps de rencontrer des animaux plus petits comme les insectes, le bâton et l’insecte foliaire qui leur permet de se camoufler, ou les cafards géants de Madagascar, dont la taille est surprenante. Et, dans le groupe des arachnides, les visiteurs peuvent observer de près les quatre paires de pattes de la tarentule rose du Chili.

Related Post