Bonjour, à partir d’aujourd’hui et au cours des prochaines semaines (je l’espère) je vais vous raconter comment ont été mes expériences et impressions dans les parcs que certains amis et moi avons visité du 19 au 28 juin en Allemagne. Ce fut un voyage fantastique, tout cela en train (avec l’Interrail One Country Pass), dans lequel nous avons atteint 4 pays (principalement l’Allemagne mais aussi la France, la Suisse et les Pays-Bas), 2 aéroports, 3 hôtels, 6 parcs et de nombreuses villes. Le voyage était clairement axé sur la visite des parcs, mais nous avons aussi visité une bonne poignée de villes et de sites, bien que je n’en parlerai pas dans ces examens, je me concentrerai sur les parcs et commenterai quelques autres choses au jour le jour du voyage.

Arrivée

Le 19 nous sommes partis à 10h30 de l’aéroport de Barcelone pour Bâle (l’aéroport de cette ville est en France), où nous sommes restés jusqu’au milieu de l’après-midi (très agréable, d’ailleurs). Il a fait une chaleur infernale à cause de la canicule de la fin juin dans toute l’Europe. De là, nous sommes allés à Ringsheim, une toute petite ville à côté de Rust (je suppose que vous serez mieux maintenant) où nous avons passé les 3 prochaines nuits. Pourquoi Ringsheim ? Comme notre voyage dépendait tellement du train, nous avions besoin d’une gare à proximité, et Rust n’en a pas. De plus, la pension de famille où nous avons séjourné, qui s’appelait Gastehaus Kölbin, était très bon marché et se trouvait en face de la gare. Au fait, je recommande fortement cet hébergement, vraiment, 100% recommandé.

L’enregistrement était vers 19h et nous avons décidé d’aller dîner et de marcher un peu à Fribourg, une ville très touristique et magnifique au milieu de la forêt noire. Nous sommes rentrés plus tôt parce que le lendemain, nous avions des choses importantes à faire.

Europa Park

Nous commençons le voyage par le parc le plus fort. Je voulais lui rendre visite depuis de nombreuses années (comme tous les fans de ce monde, non ?), mais finalement il était temps de passer quelques jours à Europa Park. Nous étions un mardi et un mercredi à la mi-juin, mais les files d’attente étaient en fait très minimes, le maximum que nous avions à faire était d’environ 25 minutes, mais très rarement nous faisions “tellement” la queue, et il y avait assez de monde dans le parc, et c’est que peut-être Europa Park n’était pas si parfait parc que je l’espérais, C’est un festival, et c’est une chose que nous devrions revendiquer beaucoup plus aux autres parcs, car par de nombreux manèges et des dessous de verre incroyables que vous avez, si vous sautez la journée dans les files d’attente l’expérience dans un parc est réduite de manière très négative. Pour arriver les deux jours, nous avons pris un bus qui coûtait environ 2€ qui est parti de la gare de Ringsheim à 8h35, bien qu’ils étaient assez fréquents.

C’est un parc où tout le temps on a l’impression qu’ils pensent à vous, que ce qu’ils cherchent évidemment, c’est de faire de l’argent, mais d’une manière modérée et tout à fait justifiable, on n’a jamais l’impression qu’ils vous trompent pour quelque chose pour quoi vous payez. L’entrée est très bon marché (47€ pour ce parc est jeté), la nourriture est très bon marché et de très bonne qualité, les photorides et d’autres choses comme ça ont aussi un prix inférieur à celui auquel nous sommes habitués ici. Ce qui est très cher, ce sont les boissons, et la vérité, c’est que je ne comprends pas, vraiment, que deux verres de Coca-Cola vous coûtent la même chose qu’une pizza. C’est un peu incohérent compte tenu du reste des prix des autres choses dans le parc, mais bon, bouteille d’eau et pour remplir les toilettes (car en Allemagne les parcs n’ont pas de fontaines). Il faut dire aussi que dans tous les parcs du pays on peut entrer sans problème dans la nourriture de chez soi, combien on a à apprendre…

L’entrée du parc n’est pas aussi spectaculaire que dans d’autres parcs comme Disney ou Efteling, mais c’est un résultat. Le bâtiment qui abrite le monorail qui, si nous le souhaitons, nous conduira à l’autre bout du parc. On peut aussi voir dans ce bâtiment qu’ils ont accroché une sorte de banderole vantant que ces trois dernières années ont été choisies par les Golden Ticket Awards comme le meilleur parc du monde, un prix que, après avoir visité le parc, je trouve excessif. C’est un parc spectaculaire, avec un nombre infini d’attractions pour tous les âges et pour avoir, une excellente gastronomie, des opérations parfaites, il est énorme et a un thème très atteint dans certaines régions, mais il n’est pas parfait ni beaucoup moins, il a des échecs, et je suis sûr que les autres parcs dans le monde sont mieux, ou allez, je refuse de penser que l’on ne peut le dépasser. D’Europe, je suis presque sûr que c’est le meilleur (bien que Phantasialand, pour moi, soit là), mais du monde…. Laissez-moi en douter.

Nous sommes entrés dans la première zone, l’Allemagne, ou plutôt, la rue principale du parc, remplie, bien sûr, de boutiques. Une très belle région avec des bâtiments typiquement allemands et surtout avec de nombreux drapeaux des différentes grandes villes, mais l’élément principal de cette région est le dernier ajout au parc, Voletarium.

Voletarium : mon premier théâtre volant ! Je suppose qu’à ce stade, vous n’avez pas besoin d’expliquer en quoi consiste ce genre d’attraction. Une très bonne nouveauté, avec un thème très réussi tant dans la façade du bâtiment que dans les files d’attente. L’attraction en soi est également assez bonne, l’écran ne couvre pas seulement toute votre visibilité (vous voyez le mur au plafond et sur les côtés) et la qualité de l’image m’a paru un peu meilleure. Les effets qu’il a fournis étaient assez bons et adaptés au moment du film, et en soi c’est très divertissant, cela donne la sensation de voler à travers différents paysages européens. Cependant, le fait d’avoir dépensé le million de dollars qui a été dépensé pour cette attraction me semble très exagéré pour ce qu’elle est.

La zone suivante était l’Italie, qui est essentiellement une place entourée de bâtiments dans lesquels nous trouvons des restaurants (l’un d’eux est la Pizzeria Venecia, qui est l’endroit où nous avons mangé les deux jours) et 2 attractions : Piccolo Mondo et Ghost Castle. La première est un manège sombre qui traite des choses typiquement italiennes, c’est-à-dire la pizza au bout d’une pelle et d’autres choses qui nous identifient tous au pays italien (je dois dire que de ce type de manèges sombres qui sont dans le parc, pour moi c’était le meilleur, ou du moins c’est le moins mauvais, car certains ont du tissu). Ghost Castle est une copie éhontée de Phantom Manor mais beaucoup plus boiteuse et avec des parties identiques au parc parisien. En dehors de ces deux-là, il y a aussi une attraction appelée Volo da Vinci, mais c’est simplement une promenade basse.

Nous passons maintenant à l’une des plus grandes zones du parc, la France. C’est une belle région à voir, mais à partir d’ici on commence à se rendre compte que le parc n’est pas particulièrement bon pour distinguer ses zones, il y a de nombreuses fois où vous ne savez pas dans quelle région vous êtes. La France n’est peut-être pas le meilleur exemple, parce que la “place” principale de la région a une atmosphère parisienne claire, mais si nous allons plus haut, nous trouvons quelques attractions totalement à pied qui pourraient être parfaitement dans la région de l’Allemagne (en fait il ya des attractions très similaires à celles-ci dans cette région et sont pratiquement ensemble, de sorte que vous voyez qu’il ya des zones qui ne sont pas clairs pour vous où vous êtes, qui me semble un point négatif). En ce qui concerne les attractions ne manque pas, nous avons trouvé les manèges de ces promenades que je viens de vous dire, un très cool et élevé (c’est le point culminant d’Europa Park où vous avez une vue spectaculaire sur le parc et Rust), un dinosaure sombre tour appelé Universe Of Energy que je trouve trop old-school (pour ne pas dire merdique) en plus de vous me dire que vous peignez les dinosaures en France et les deux grandes, par coïncidence, deux crédits :

Silver Star : une agréable surprise. J’avais lu beaucoup de mauvaises critiques de ce dessous de verre, je suis content qu’il m’ait finalement surpris. Pour moi, c’est mieux Shambhala, mais Silver Star a des points très cool et surtout avec assez de temps d’antenne, surtout la partie après la section freins, qui est ma préférée. Il vibre pas mal à la fin du premier automne (bien que ce soit le seul point), et les garnitures foutent en l’air un morceau, que je ne discute avec personne, mais Silver Star est pour moi un creditazo. Je recommande la première rangée en premier, pas la dernière. Je n’aimais pas la publicité dans les files d’attente et surtout dans la gare, ça avait peut-être quelque chose à voir avec les dessous de verre mais je ne savais pas comment la voir.

Eurosat : Je suis heureux que vous ayez annoncé votre renouvellement, parce que vous en avez besoin. Comme vous le savez, elle est dans une boule géante qui est une copie de celle d’Epcot à Orlando, et elle a un modèle d’ascenseur très curieux, vous allez voir. L’attraction prétend offrir un air futuriste, mais c’est drôle parce que c’est un avenir qu’on voit depuis des années, et c’est assez merdique. Le crédit lui-même ne m’a pas plu, très abrupt sur certains points et sans grande incitation. Il y a aussi des thèmes pendant la tournée mais c’est très nul (je sais que je répète beaucoup ce mot, mais j’étais vraiment désolé de le voir). Un mauvais dessous de verre mais heureusement le parc s’en est rendu compte et va le remodeler complètement, on verra comment il reste.

Et pour finir avec cette première partie de la revue d’Europa Park, nous allons en Irlande, la zone enfants du parc, et aussi la plus récente. Il faut dire que la zone est assez affaissée au sommet du parc et pour y accéder, il faut traverser l’un des trois ponts qui traversent la rivière naturelle d’Europa Park. Cette région n’est pas entièrement nouvelle, car avant, nous y trouvions aussi des attractions pour les enfants, mais elle a été thématisée à Vikingos. Personnellement, je me réjouis de cette rethématisation car elle suit davantage le fil du parc, et j’espère qu’un jour ils feront la même chose avec la région d’Adventureland. La région de l’Irlande est vraiment belle, très réaliste, et a également beaucoup d’attractions pour les plus jeunes membres de la famille. Il a aussi un crédit terriblement enfantin.

Et jusqu’à présent, le premier de ce que je suppose sera quelques commentaires sur ce voyage que nous avons terminé il y a tout juste un mois. J’espère que vous ne vous êtes pas ennuyé et surtout que vous commentez ce que vous pensez et que vous partagez vos expériences et opinions.

Related Post